Action artistique et langue française

2018 // Zéro, quantité nulle non négligeable

 

Thématique de la résidence
Vivre-ensemble, territoire et langues

Artiste
Marta Caradec, plasticienne

Partenaires
Centre social Bonnefoi (Lyon 3e),

Territoire
Quartier Moncey-Voltaire (Lyon 3e)

Période
Septembre 2018 à mai 2019

A partir d’une collecte d’échanges de données formelles (archives, historiens, économistes) et informelles (habitants, structures institutionnelles et associatives du quartier), Marta travaillera à la création d’une œuvre d’art originale.

La  finalité du projet de l’artiste sera de parvenir à imprimer une nouvelle monnaie, fictive, une monnaie propre à Moncey-Voltaire qui permette de rendre visible les représentations sociales, les valeurs et les perceptions des habitants de ce territoire.

Au mois de juillet, Marta pose ses valises pour la première fois à Moncey-Voltaire. Ce premier séjour lui permet de découvrir le quartier et les responsables des structures partenaires sur le projet : Filigrane et le Centre Social Bonnefoi.

En septembre, les rencontres s’enchaînent ; Marta rencontre l’équipe du centre social Bonnefoi et d’autres acteurs présents sur le territoire. Temps de rencontre, temps d’échanges, l’artiste s’immerge, apprivoise son nouvel espace.

Elle se nourrit de l’expérience des uns et des autres, mène une enquête de terrain pour appréhender les spécificités du quartier Moncey-Voltaire.

Un carnet de notes, et un billet de 10 euros en poche qu’elle sort à chaque rencontre pour expliquer son intention de départ, sont ses deux outils de prédilection pour construire un dialogue et permettre d’impliquer les professionnels du secteur socio-éducatif actifs sur le terrain.

Une expérience particulière pour l’artiste qui se retrouve confrontée au terrain, aux discours et aux représentations des populations,aux silences et aux regards perplexes et interrogatifs lorsqu’elle évoque sa thématique et tout ce que ça engendre de réflexion : rapports de force, inégalités sociales, fantasmes, tabous, non-dits…

Marta se rend disponible et explore le quartier, en quête d’une parole à écouter, d’un échange éphémère ou d’une discussion propice à la confidence.

A Moncey, elle a maintenant quelques habitudes et certains usagers commencent à se faire à la présence de ce personnage coloré toujours prompt à discuter. Elle« squatte » les bancs des places Ballanche et Bahadourian, et « se tient debout » Place Dupont pour croquer le portrait des habitués.

Elle revient par la suite avec ses premières ébauches de billets. Munie de sa monnaie artistique, elle choisi d’approcher les commerçants afin de récolter de nouvelles informations sur l’histoire du quartier, les représentations qu’il véhicule.

En présentant aux personnes, et ce de manière tangible ses premières réalisations graphiques, elle se retrouve dans la position de l’interviewée et non plus dans celle de l’interviewer. Les rôles s’inversent et c’est avec beaucoup de plaisir qu’elle se prête à cet exercice de questions/réponses.

Ce projet a bénéficié du soutien de la Ville de Lyon, du CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires) du Rhône et du Centre Social Bonnefoi.

NOS PARTENAIRES

Partenaires financiers 2019