Expressions Artistiques et Culturelles

Rechercher

FORMATION

Des nuages, des fontaines de mots et surtout du partage !

 

La Session 4 des formations croisées Culture Education Populaire autour de l’outil numérique comme levier d’éducation populaire et de création artistique s’est déroulée les 31 mars et 7 avril à la MJC de Bron et à la Maison du numérique de Saint-Clément les Places.

 

Nous avons été accueillis sur scène par l’équipe des médiateurs du pôle numérique de la MJC de Bron, Laura Giraud et Josselin Rongier, dans la grande et belle salle de concert Jack Jack. Quel équipement  ! Après un tour d’horizon des attentes des participant.e.s et l’expression de leurs liens avec le numérique, Josselin a présenté la MJC et ses 3 pôles musique, arts et sports et le pôle numérique. Il a aussi rappelé le rôle du pôle numérique dans l’éducation et l’accompagnement de l’usage de l’outil avec différents publics.

Sandra Cernesse, responsable du service culture numérique de la Communauté de Communes de Monts du lyonnais a animé 2 temps d’ateliers de nuages de mots autour des questions suivantes :

  • Qu’est-ce pour vous le numérique ?
  • Qu’est-ce que pour vous l’éducation populaire ?

 

Découvrir les nuages de mots

 

Josselin a poursuivi ce temps de créativité et de partage de mots clés en présentant le numérique comme enjeu technologique et culturel et comme outil de communication. Il a explicité les notions d’illectronisme/ illettrisme et de littératie.  Il a souligné le rôle essentiel de l’éducation autour de l’usage du numérique et l’accompagnement des différents publics, des parents notamment dans leur propre prise en main et compréhension de l’outil.

 

Trois projets ont été ensuite présentés mettant en œuvre l’usage du numérique dans un but de créations participatives.

  • Le concours d’éloquence en ligne Appel d’Air organisé par la compagnie Les arTpenteurs avec des jeunes de 15 à 25 ans. Chloé Diaz et Patrice Vandamme ont démontré que la mise en ligne du concours a été une opportunité pour le rayonnement de l’écoute des créations. Plus de 1000 personnes ont pu avoir accès aux différents enregistrements sur la playlist sur Soundcloud  “un outil de valorisation permettant de laisser une trace ” https://soundcloud.com/user-534473731/sets/appel-dair-2020-concours-deloquence-de-la-duchere
  • L’animation VJing présentée par Laura était l’occasion de revenir sur un temps d’atelier participatif en création vidéo et MAO lors de l’AG de la MJC  (attente de lien)
  • La Smart fiction “ Le téléphone perdu ” présentée par Josselin : un projet réalisé dans le cadre d’un atelier d’écriture numérique collaborative mené auprès de jeunes du Centre Social des Taillis avec les outils de poulp-collection : https://poulp-collection.fr/Le+t%C3%A9l%C3%A9phone+perdu/

 

Nous avons terminé cette première matinée par une nouvelle séance de nuage de mots autour de la question suivante : quels liens peut-on faire entre éducation populaire et numérique ? “ Partage ” est le mot qui est ressorti en grand.

 

La 2e journée a été l’occasion de covoiturer vers les Monts du Lyonnais direction Saint-Clément Les Places. Après “ le numérique des villes ”, allons découvrir “ le numérique des champs ” et surtout encore un autre champ des possibles !

Le groupe a été accueilli chaleureusement par Sandra. Elle nous a présenté les origines de la Maison du Numérique, son rôle et les perspectives. Elle a présenté ses missions de formation, médiation numérique, animation et les liens qu’elle tisse sur tout le territoire pour familiariser et donner envie d’utiliser ces outils numériques de créativité. Elle nous a mis en relation avec l’artiste numérique Pierre-Adrien Théo.  Chef d’orchestre et compositeur, passionné par la relation entre art et science, il s’est formé aux outils de création numérique et en a fait une autre forme d’expression, une autre manière de faire de la poésie. Il a présenté son travail et plusieurs spectacles-installations, notamment “ Les veilleurs “, ces personnages en origami prenant vie grâce à une installation lumineuse et sonore. https://www.youtube.com/channel/UCt9r71LQwvA-8Dku1W3PfpQ

Pierre-Adrien partage lui aussi, comme Sandra, Laura et Josselin, ce goût pour la transmission et l’éducation. Avec Sandra, ils ont donc animé 2 temps d’ateliers de “ processing ” et  “ Makey makey ” pour obtenir des créations numériques génératives et interactives. Nous avons appris à créer des “ systèmes de particules ” ou une fontaine de mots.

Nous avons aussi appris à créer grâce à Sandra nos propres interfaces, manettes ou claviers en transformant tout ce qui est capable de conduire une petite quantité d’électricité en un pavé tactile pouvant être connecté à un ordinateur ou à tout autre appareil électrique : la pâte à modeler, les concombres, les bananes sont conducteurs, et nous aussi ! 

Quel plaisir de pouvoir expérimenter le phénomène de conduction de façon ludique et créative !

Des jeunes en formation BPJEPS LTP de la Maison Familiale Rurale (MFR) de Saint-Laurent de Chamousset ont elles aussi pu mettre en pratique leur expérience du numérique acquise grâce à des temps de formation avec Sandra, en nous faisant découvrir des outils de conception 3D tels que SketchUp ou alors en nous faisant rencontrer des robots !

A la fin de la journée, nous nous sommes retrouvés en cercle pour partager nos impressions et bilans après cette session de formation croisée culture éducation-populaire. Ce que l’on retient :

le plaisir d’expérimenter, d’oser programmer et dépasser ses peurs du code ; trouver une appétence pour chercher et trouver des solutions. 

Dans ces démarches de création ou médiation numérique, on apprend en faisant, c’est “ donnant-donnant ”, on est dans une logique de création partagée, ludique et émancipatrice car elle nous rend actifs et créatifs, acteurs et créateurs ; comme les méthodes actives et objectifs de l’éducation populaire.

WhatsApp Image 2022-04-07 at 10.42.55 WhatsApp Image 2022-04-08 at 15.45.04

NOS PARTENAIRES

Partenaires financiers 2019