Expressions Artistiques et Culturelles

Rechercher

FORMATION

La première session de formations croisées Culture Education Populaire, intitulée «  Co-construire des projets sur le territoire – Quelle place pour l’histoire, le patrimoine et les mémoires ? » a eu lieu mardi 12 octobre dernier à Givors.

Rendez-vous fixé ce matin-là à la médiathèque de Givors, au cœur même de l’architecture si particulière et monumentale des Etoiles de Renaudie. Quelques premiers mots nous sont adressés par André Vincent, Directeur des Affaires Culturelles de la ville de Givors et ethnologue, et Michel Kneubühler, consultant en politiques culturelles, pour introduire cette première journée de formation et expliquer le déroulé de la journée. Un tour de table permet de présenter la diversité des métiers des personnes présentes, et le rapport de chacun aux Journées Européennes du Patrimoine.

Nous nous mettons ensuite en marche pour une balade afin de visiter les patrimoines de Givors. Alexis Bercy, responsable des Archives de Givors, nous présente l’architecture de Renaudie : La Cité des Étoiles (espace d’habitations résidentielles et sociales),  que nous sillonnons avant de nous guider à travers elle pour escalader jusqu’à la ruine du Château Saint-Gérald, situé au dessus. Le panorama offert sur la ville est alors le lieu idéal pour nous présenter l’histoire de ce château. Nous redescendons ensuite sur la place des jouteurs, où Fabienne Lavastre, dirigeante de la société Atout’art, nous présente son travail de storytelling autour des Journées Européennes du Patrimoine à Givors. Nous avons également le droit au riche témoignage de Siham, qui a participé à ces journées en endossant le rôle de guide dans le cadre d’un parcours d’insertion : « Cela m’a permis de voir la ville autrement, et de prendre confiance en moi ». Puis direction les quais du Rhône, qui lui aussi fait Patrimoine à Givors, suivi des tours Thorez où se situe le projet Eau de Rose (biennale de Lyon, Veduta 2017), avant d’aller chez les Sauveteurs de Givors où on nous explique la tradition de la joute nautique givordine ainsi que la vocation de ses sportifs pour le sauvetage lors des crues mais également la transmission de la nage auprès des enfants.

Après un repas copieux, nous nous retrouvons dans la salle Rosa Parks de la Maison du Fleuve Rhône pour des échanges atour des notions de patrimoine, de mémoire, d’histoire, animés dans un premier temps par André Vincent, qui appuie son propos sur des projets concrets menés à Givors. La parole est ensuite laissée à Philippe Dujardin, politologue, ancien conseiller scientifique de la Direction Prospective et Stratégie d’Agglomération de la Communauté urbaine de Lyon, qui nous expose des pistes de réflexion qui font suite aux échanges que nous avons eu plus tôt dans l’après-midi.

Une journée très riche donc, qui nous donne les clés pour la seconde journée de formation qui aura lieu le 21 octobre prochain autour de la méthodologie et construction de projets.

Les prochaines sessions des formations croisées sont toujours ouvertes pour inscription :

La participation est gratuite grâce au soutien du Service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports du Rhône (SDJES) et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne‑Rhône‑Alpes (DRAC).

Pour vous inscrire, rendez-vous sur HelloAsso !

NOS PARTENAIRES

Partenaires financiers 2019