Expressions Artistiques et Culturelles

FORMATION

Lecture à voix haute à la Médiathèque départementale du Rhône à Limas.

Ce jeudi 9 septembre, une partie de l’équipe de terrain Filigrane s’est rendu à la Médiathèque de Limas afin de participer à la première journée de formation « Lecture à voix Haute » menée par Patrice Vandamme auprès de bibliothécaires salariées et de bénévoles.

Après quelques changements de moyens de transports, nous arrivons dans la salle dédiée aux formations à la médiathèque. Patrice, le formateur, nous met tout de suite au parfum, cette formation se fera dans le partage, la bienveillance, mais également la pratique de la lecture à haute voix.

Pour commencer, nous faisons un petit tour de table afin de se présenter, mais également de présenter ses attentes quant à la formation. Ces deux jours permettront d’identifier les fondamentaux de la lecture à un public. Nous cherchons également à identifier les points d’appui des lecteurs. Avant de se mettre en place pour un échauffement, Patrice nous rappelle que l’anticipation d’une séance de lecture à voix haute est primordiale, il faut prendre en compte le public, le lieu, le temps imparti ect. Les différentes contraintes liées au lieu seront abordées lors de la seconde journée de formation.

Puis, tout le monde se lève , se positionne en cercle et s’échauffe. Nous travaillons sur les gestes qui font du bien, qui réveillent notre corps et notre pensée.

S’en suivent après quelques jeux afin de briser la glace, de faire connaissance, mais également de s’habituer à prendre la parole.

Nous débutons ensuite les temps de lecture avec des textes plutôt courts et dynamiques. Tout commence par un premier temps de lecture intérieure où nous prenons connaissance du texte et tentons de nous familiariser avec lui. Ensuite viennent les temps de lecture à voix haute, où nous devons dédicacer notre lecture à une personne présente en incluant son prénom dans notre lecture. Nous faisons ensuite un second passage, cette fois-ci en chuchotant le texte, afin de créer une intimité dans la lecture.

Avant d’enchaîner sur un nouvel exercice, Patrice nous rappelle que les fondamentaux de la lecture à voix haute sont les mêmes que ceux de la communication en général. Il faut prendre soin du message que l’on souhaite porter, de notre interlocuteur, mais également de la manière dont on souhaite transmettre ce message.

Forte de ces informations, nous entamons un exercice par binôme, composé d’un lecteur-chuchoteur et d’une personne prenant la parole à voix haute devant le public et tentant de le faire vivre.

C’est ensuite l’heure de la pause méridienne pour reprendre des forces et faire plus ample connaissance.

Nous nous retrouvons à 14h et formons une nouvelle fois un cercle d’échauffement où nous partageons nos gestes qui donnent de l’énergie.

Avant de se lancer dans la lecture de nouveaux textes dans une position debout, Patrice nous donne de nouveaux conseils. Il est souvent utile d’annoter le texte avant lecture mais également de se rappeler que l’on parle toujours dans les expirations.

Une fois debout, nous travaillons sur de nouveaux textes et sur l’intention que nous souhaitons donner à la lecture. Nous réfléchissons à comment faire sentir l’émotion, essayons quelques intonations, prenons les conseils de nos collègues du jour et réessayons. Après quelques lectures chacune , nous prenons du plaisir à faire vivre notre texte et à le lire à nos collègues.

En fin d’après midi, nous faisons un petit bilan de la journée, Patrice renseigne les stagiaires sur le programme du lendemain. Et puis, c’est déjà l’heure de partir, nous ramenons avec nous nos textes d’entraînement mais également plus d’aplomb et de savoirs pour nos prochaines sessions de lecture à voix haute.

« C’est formidable d’apprendre sans prendre des notes ! » s’exclame une des participantes.

NOS PARTENAIRES

Partenaires financiers 2019