Action artistique et langue française

FORMATION

Formation « Projets artistiques et citoyenneté » : des « détours et déclics »

La 3ème session de formation intitulée « PROJETS ARTISTIQUES & CITOYENNETÉ » s’est clôturée mardi au centre social et culturel Pierrette Augier à Vaise.

 

Formation visuel sans texte

 

Cette journée et demie de formation a été ponctuée de témoignages, de débats animés avec les participant.e.s et de création de projets fictifs en groupe autour de la notion de droits culturels et des questions suivantes : qu’est-ce qu’un projet artistique participatif ? En quoi permet-il à chacun.e de rencontrer son moyen d’expression, ses finalités d’intégration sociale et de développement d’estime de soi ? Comment créer ce type de projet ? Quelle méthodologie ?

L’alliance des compétences complémentaires des artistes et des professionnel.le.s des métiers sociaux ou éducatifs a été largement abordée et mise en valeur pour la réussite de ce type de projets.

 

Alain Manac’h est intervenu le 1er jour.

D’abord comédien et metteur en scène, il s’engage ensuite auprès de Culture et Liberté, une association d’éducation populaire, de développement culturel dans le monde du travail et dans les comités d’entreprises, et devient co-président de « Villeneuve Debout ». Pour lui, il est essentiel que tout un chacun puisse se confronter à une pratique artistique et à un cheminement dans la création au delà de la découverte des œuvres du répertoire. Il nous fait découvrir pour cela Solexine, lieu qui accueille des résidences pour donner la parole à des personnes d’horizons complétement hétéroclites mais réunies par l’envie, le besoin de s’exprimer et de créer, en interrogeant le rapport de chacun et chacune à l’art. Nous découvrons plus particulièrement le travail de lightpainting de l’artiste Jadikan et les expériences des participant.e.s dans le processus de création. Il en ressort que l’importance pour tou.te.s est l’expérience collective et le fait de faire une œuvre commune.

 

L’action artistique et culturelle, un levier d’insertion

Le 2éme jour démarre par le visionnage du témoignage de Rachel Tanguy, coordinatrice sociale du CESAME à Eragny sur Oise et Agnès Marietta, auteure et dramaturge, sur le projet « Paroles d’honneur ». Elles ont travaillé avec des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ou ayant un faible niveau de qualification et qui vivent en situation de précarité pour mettre en scène le Cid de Corneille. Elles insistent sur les conditions nécessaires pour qu’un projet de ce type ait lieu : le temps, la complémentarité de compétences, le double accompagnement pour sortir de l’entre-soi et donner de la légitimité à l’action culturelle, la régularité, des convictions fortes et surtout « aller jusqu’au bout », ne pas douter. 152 heures d’ateliers ont mené à une création collective dont les jeunes étaient fier.ère.s, plus encore, ce projet leur a permis de renouer avec eux-mêmes, avec la langue française et à se réinsérer.

 

Les participant.e.s à la formation ont eux aussi pris un temps en groupe pour construire des projets artistiques fictifs. Ils les ont restitué avec les réactions en direct de Myriam Albet, chargée de mission Insertion et Culture et Ali Miraoui, Conseiller en Insertion Professionnelle d’Unis vers l’Emploi. Myriam Albet a d’ailleurs rappelé les objectifs de la Mission Insertion Culture.

 

Enfin Ali Meraoui a partagé le fonctionnement du projet « Raconte Moi » qui a fait intervenir Mehdi Krüger, poète-interprète et Brune Bleicher, metteuse en scène dans l’animation d’ateliers de théâtre et d’écriture pour des personnes accompagnées par le groupe d’insertion par l’activité Unis vers l’emploi. Ces ateliers leur ont permis de développer un autre regard sur eux-mêmes et leur redonner confiance dans cette période de recherche d’emploi.

 

Comme le conclut Michel Kneubühler, chargé d’enseignement en politiques culturelles à l’Université Lumière Lyon, ces projets permettent des déclics personnels par le détour artistique car la pratique artistique nous renvoie à ce qui fait notre humanité à tou.te.s, elle nous touche dans notre intimité car nous sommes tou.te.s des créateur.rice.s.

 

Prochaine session de formation : Projets culturels et expérience de la création partagée : mardi 31 mars de 9h à 13h et jeudi 9 avril de 9h à 16h30 au CCO.

 

NOS PARTENAIRES

Partenaires financiers 2019